bilan 2016
Lifestyle,  Mood of the day

Bye 2016 ! C’est l’heure du bilan.

Bye 2016 ! C’est l’heure du bilan !

Nouvelle année, nouvelle page blanche !
Mais avant de l’entamer, faisons un petit bilan de l’année qui vient de se terminer.
Cette année 2016 a été mi-figue mi-raisin pour moi.
Il y a eu du positif et du négatif.

Retournons un peu en arrière.

Il y a un an donc en décembre 2015 , j’étais en pleine formation professionnelle pour le métier de Community Manager.  Oh,  je ne suis pas arrivée là par hasard.

Voilà la petite histoire :

J’ai 16 ans d’ancienneté en tant qu’assistante de publicité dans un groupe de presse. Aucune possibilité de changement de poste malgré des mouvements au sein de l’entreprise.
Il y a eu plusieurs moments où j’aurais pu être licenciée pour restriction de budget mais à chaque fois  je fus gardée (je bosse bien à ce qui parait 🙂 ). Je stagne et j’ai la sensation de « pourrir sur place ».
Je travaillais  en 4/5ème à  l’époque. J’en ai profité pour faire un bilan de compétences.

Après plusieurs séances avec une psychologue du travail, quelques métiers ont émergé.
Parmi ceux la : le community management. Je suppose que mon goût pour internet, les réseaux sociaux et un monde en perpétuel changement ont, entre autres,  guidé mes choix.

Après le choix de l’école et l’accord pour le congé de formation, me voilà embarquée dans 7.5 mois de formation intensive divisée en 4 de cours intensifs et 3.5 mois de stage en entreprise.
Il y a un an, je jonglais entre ma vie de mère solo, mes cours et tout ce que ça implique.

Entre les cours toute la journée, le retour à la maison, m’occuper de mon loulou et ensuite bosser mes cours et les devoirs.
J’avais des journées intenses, rien à voir avec les journées au travail où j’étais tellement à l’aise.
Je travaillais souvent de 22h à jusqu’à pas d’heure, je dormais à peine. Février, le mois des premiers examens, je ne dormais plus.
Mais je me sentais vivante, vibrante. J’aimais ce que j’apprenais et cela me permettait de surmonter ma fatigue. Il fallait emmagasiner et intégrer beaucoup d’informations mais c’était jouissif.
En stage, c’était la même plus les 1h30 de transport par jour.

J’ai découvert des univers qui m’étaient étrangers d’une part  par les formateurs, tous des professionnels, d’autre part par mon stage dans un domaine nouveau.
Je me suis donnée à fond jusqu’à fin juillet date de remise du mémoire de stage, le dernier examen rendu.

J’ai douté, je me suis questionnée, je me suis remise en question mais je n’ai pas abandonnée.
Mes efforts et mes sacrifices, ont portés leur fruit. Mi octobre, les résultats finaux tombent.
Formation validée et diplôme en poche. Je ne pouvais avoir plus beau cadeau pour mes 40 ans.

C’est l’aspect positif de mon année 2016 !

  • Janvier 2015, début des démarches pour mon bilan de compétences
  • Mars 2015, début du bilan
  • Juin 2015, début des démarches pour la formation
  • Novembre 2015, début de la formation
  • Février 2016, première partie des ‘examens et lancement de mon blog.
  • Mars 2016, début du stage en entreprise
  • Juillet 2016, derniers examens et fin de la formation
  • Octobre 2016. résultats finaux

Étant en cif (congé de formation), j’ai réintégré mon entreprise à la fin de mon stage. Je travaillais au moment des examens finaux.
Je pensais pouvoir mettre mes nouvelles compétences au service de mon entreprise actuelle. Cependant la direction n’est pas prête à investir. S’il y a une chose que j’ai bien compris lors cette formation, c’est que le passage au marketing digital n’est pas encore une évidence pour les entreprises.
Je n’ai pas œuvré depuis 2 ans pour rien. J’ai fait beaucoup de sacrifices, dans ma vie familiale, financièrement…
J’avais espéré le contraire. J’ai été déçue.

Cette partie là, plus des soucis personnels, de proches, d’amis, de santé, de travail, des décès, l’actualité qui me fait craindre pour l’avenir de mon enfant, m’empêchent de dire que l’année 2016 a été parfaite.
Elle aurait pu être pire, je le sais bien, mais elle n’a pas été exempte d’embûches.
Je suis contente d’avoir pu faire face et je me tiens prête pour 2017.

J’en ressors grandi et ce n’est pas négligeable.  Il n’y a pas d’âge pour apprendre et je pense que ce n’est pas fini…
Voici mon bilan pour l’année 2016 et 2017 arrive. J’ai plein de projets, reste plus qu’à se mettre au boulot !

bilan 2016 bis

Et vous quel est votre bilan de l’année ? N’hésitez à nous en faire part en commentaires.

xoxo

 

21 Comments

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.