Lifestyle,  Mommylife

Les fautes d’orthographe #CoulissesDuBlog

Le thème de cette semaine pour les #CoulissesDuBlog est « les fautes d’orthographe ».
 
Cela tombe bien puisque que ce fut le sujet d’une conversation dans un groupe d’entraide entre blogueuses sur Facebook la semaine dernière.
Sujet qui revenait aussi souvent sur le tapis durant ma formation professionnelle pour devenir Community Manager = Un CM ne doit pas faire de fautes.
 
Il y a « fautes » et  « fotes ». L’avis qui suit n’engage que moi.

1er point : le domaine d’écriture

Il faut faire attention surtout lorsque l’on écrit publiquement : blog, mail professionnel, rapport, etc.
Dans une correspondance privée, libre à vous de faire comme il vous plaît.
Les écritures sms genre « j t’apl » ou « rdv a kel heure » doivent rester dans le domaine du sms.faute

2ème point : les fautes qui ne gênent pas la lisibilité et la compréhension du texte lu.

J’ai toujours été bonne élève depuis mes petites classes et surtout plus attirée par les matières littéraires que scientifiques.
J’étais la fillette qui ramenait des 20/20 à ses dictées au grand dam de mes frères et maintenant de mon fils.
J’ai gardé un bon niveau d’orthographe.

Les années passant et avec le travail, j’ai pris l’habitude d’écrire très vite et beaucoup en abrégé.
Mais qui dit aller vite, dit oubli ou doublon de mot ou coquille.
C’est souvent de l’inattention ou des fautes de frappes et je sais que c’est le genre de faute que je peux commettre.

Je me suis trouvé des astuces pour les éviter : les nombreuses relectures par un proche ou moi-même, les correcteurs d’orthographe et mon bon vieux Bescherelle entre autres.
Je redouble d’effort lorsque je sais que l’on va lire mes écrits, que ce soit ici ou ailleurs.

Il y a aussi la façon de marquer la négation : je ne sais pas ≠ je sais pas.
J’ai un petit couac là-dessus qui me vient du créole ou le « pa » suffit 🙂
Je comprends que cela dérange et j’y fais attention aussi.

Ce type de fautes peuvent passer, car elles ne me choquent pas et ne gênent pas ma lecture.

3ème point : les fautes qui ne nuisent ni à la lecture et ni à la compréhension mais qui font mal aux yeux.

Il s’agit de conjugaison ou de grammaire.
Par exemple : « les enfants joue dans le bac a sable pendant que la maman parlent avec la voisine ».
J’ai les poils qui se hérissent et je grimace comme Wolverine.
Mon fils connait bien ce rictus et comprend à ce moment qu’il faut qu’il relise son devoir 🙂 .

C’est souvent le manque de relecture qui provoque ces fautes chez mon fils et surement chez d’autres.
Encore une fois, le texte reste tout de même lisible et compréhensible.

4ème point : les fautes qui font mal à la tête, aux yeux, au cerveau, partout…

Quand je lis des « se n’ait pas moi qui est écrit sette article mais je vous le conseil » ou « j’ai mal au cout, je vais au magazin acheter mais médicamants »  … Comment dire ? J’ai mal et j’ai vraiment du mal.

Il y a un cumul de fautes trop important : orthographe, grammaire, conjugaison…

Certes, il y a plusieurs explications plausibles :

  • – celui dont ce n’est pas sa langue maternelle
  • – celui qui n’a jamais appris
  • – celui qui a appris mais pas retenu
  • – celui qui ne voit même pas les fautes
  • etc.

Je pense qu’il faut essayer de prendre le problème dans son ensemble et ne pas voir que les fautes.
Cependant, quand je me retrouve en position de lectrice, cela me bloque et je ne vais pas plus loin dans la majorité des cas.

Avec la réforme de l’orthographe et les changements annoncés dans les programmes scolaires, on peut s’attendre encore à trouver et à lire de « superbes perles ».

Et pour vous, qu’en est-il ?

Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog, créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse.
Chaque semaine, je publie un article où je vous donne les dessous de mon blog.
Pour lire les autres participations, c’est par ici 📓
coulisse du blogVous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017

3 Comments

  • aureliemallow

    Je suis d’accord sur le fait que parfois, les fautes me piquent les yeux tellement c’est flagrant ! Rien que le ça/sa c’est/sait/s’est ça me fatigue, pour moi c’est quand même (attention le comme même) la base. Après malheureusement, je n’ai jamais été une bonne élève et la période des sms abrégé ne m’a évidemment pas aidé du tout. Par contre me mettre à lire m’a beaucoup aidé. Je sais que je fais des fautes, j’ai beau me relire, rien à faire une fois publié j’en vois une, ou deux ou trois. Parfois je ne les vois pas et on me le dit gentiment. Je dois avouer que parfois c’est un peu un complexe, je fais attention mais parfois ça rate. Alors oui, il y a faute et fote c’est certain 🙂

    • Mamzelle Tigrid

      Oui, ce n’est pas évident pour tous.
      N’hésite pas à faire des pauses et revenir après sur ton texte. Cela m’arrive aussi d’être tellement dedans que je ne vois plus les fautes et je connais mon texte par cœur.
      Je le mets de côté et je relis souvent le lendemain. 🙂

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.